Oh My God That's Funky Shit !

On dit pas niques ta mère, mais pénetres ta maman

mercredi 23 avril 2008

Les Amis de mes Amis sont mes Amis / Le Monde est Vraiment Petit.

J'ai déjà rencontré un pote d'adolescence au Vietnam.
J'ai déjà croisé à un concert, une inconnu avec qui  j'avais échangé deux mots  à la sortie d'un film. Ou même des potes de lycée du sud, à un concert à Paris. Ou encore, une copine que j'avais envie d'appeler, dans le métro.
On* a beau le savoir, on a beau l'avoir vécu ou avoir entendu vingt mille fois ce genre d'histoire : on a vraiment pas fini de s'en étonner quand ça nous arrive...

Il y a pas longtemps, je bossais à la fabrication d'un film d'animation. Un petit film institutionnel de quelques minutes pour une banque (celui là même g-firmin !), en petite équipe donc.
Le graphiste habituel de la boite ayant mieux à faire, il a fallu en trouver un autre.
Pour le lendemain évidement.
On appelle machine qui peut pas mais qui connaît machin qui peut pas non plus, mais qui connaît machine qui peut peut-être. Mais finalement pas, mais machin peut-être lui il peut, et en fait il peut pas alors il conseille machine qui elle peut venir.
Elle est très sympa mais elle tombe malade au bout de deux jours...
Re-recherche. Le lendemain un graphiste passe en touriste pour vérifier deux trois trucs, alors on lui colle un café dans les mains et le cul devant l'ordi.
Mais le pauvre, pas facile de rentrer dans une histoire en court de route, il s'affole très vite et nous avoue, qu'il ne se sent capable pas d'y arriver.
Heureusement on en trouve un autre qui peut venir dans l'après-midi.

Il débarque, et sans rien dire s'attaque efficacement à sa tâche. Sympa  de prime abord mais pas très causant.
Ne réagissant pas trop à toutes nos conneries débitées au long de la journée. N'oublions pas, que l'on est enfermé dans une salle de montage qui sent le chaud, à découper des petits bouts papiers.
Un peu froid mais pas un brin distant et n'hésitant pas, quand le coeur lui en dit, à participer joyeusement à nos débats ultra-caféiné, qui consiste en gros à exprimer notre frustration immédiate à l'aide de mots plus ou moins adaptés.
Quand on se met à parler sérieusement de ce qu'on fait dans la vraie vie, le courant passe sans problèmes ni explications.
Sans s'en rendre compte, on devient de vrai amis.
Et le second soir, en quittant le boulot tout les deux (les autres ayant réussi à trouver une excuse pour se barrer plus tôt), Il me propose d'aller boire un coup. Genre une bière ou deux avant de rentrer.
Son pote d'enfance doit le rejoindre, mais finalement son pote a des amis qui ont eux même des amis, et qui eux même ont des amis qui vont pas tarder à arriver. Bref une soirée autant incroyable qu'improvisé, avec que des gens de tout bord et chacun ne connaissant pas plus d'une personne.
Après la sept ou huitième “bon celle là c'est vraiment la dernière ! après je rentre”, on arrive enfin à quitter le bar pour aller rater le dernier métro.
Ce mec je le connais pas depuis deux jours, et voilà qu'on se murge gentiment la tête comme de vieux potes !

Quelques jours plus tard, quand arrive la quille, je lui donne mon email et il me dit qu'il m'enverra un mail avec son adresse youtube, le site du label qu'il a monté avec son frère et les dates de leur prochain concert.
Et puis surtout que j'hésite pas à l'appeler, même juste pour aller boire un coup.
qu'es-ce que j'aime les gens comme ça ! Sincère et entier. Je sais très bien que je peux  le rappeler dans 3 mois sans donner de nouvelles avant ; comme un vrai pote.

Et puis en regardant son site, je m'aperçoit qu'il a bossé avec le frère de mon pote du sud.
En fait je me rend compte que j'ai déjà entendu plusieurs parler de lui et son frère, genre “ah c'est lui !“. C'est un amis d'amis.
Comme quoi.

* je dit 'on' pour le style, je n'ai pas encore commencé à parler de moi à la troisième personne


Posté par kiff_ta_race à 10:36 PM - Une Histoire - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

  • kiff ta race, je t'aime.

    Posté par mieuxa, dimanche 26 avril 2009 à 03:33 PM
  • ooouuuuuuuhhh !

    ça y est moi aussi je t'aime

    Posté par kiff ta race, lundi 27 avril 2009 à 08:43 PM

Poster un commentaire